Semaaphore: notre réseau social décentralisé et anti-censure

La conception de ce projet a commencé il y a plusieurs années.

La vision

Nous étions tous perdus aux quatre vents, résistants dans l’âme ignorants la rareté de notre flamme, que seuls les ténèbres purent révéler.

En assombrissant le jour, nous furent d’abord surpris de ne pas voir nos frères bruler. Mais ensuite, quelque chose de magique se produisit.

L’obscurité nous permit alors de voir des flammes qui brillaient au loin, et que jamais nous n’aurions pu voir en plein jour.

Et cela nous permit de nous connecter à ces flammes sœurs, créant un réseau nouveau et unique, qui n’attendait que de se former pour engendrer demain.

Poésie décrivant la naissance spirituelle du projet Semaaphore -zhell
Aucune description de photo disponible.

L’incarnation

Il s’agit de créer un nouveau paradigme d’applications internet, qui empêche toute censure et empêche un site d’enfermer ses utilisateurs dans un effet de réseau comme le font Facebook ou Twitter. Un modèle qui permette à quiconque d’étendre un réseau existant sans demander la permission.

C’est assez vaste mais les bases techniques marchent déjà à l’heure où nous écrivons ces lignes et avec des utilisateurs actifs depuis plus d’un an.

A two-dimensional projection of the E8 Lie geometry contains a total of...  | Download Scientific Diagram
Une illustration artistique du modèle de fonctionnement de ce nouveau paradigme d’applications

Maintenant, l’enjeu est de réussir à en faire des applications et outils pour tous les résistants de la liberté. Nous savons réaliser les aspects les plus techniques mais n’avons pas toutes les compétences. C’est pourquoi la seule solution est de co-créer ensemble.

La première incarnation de ce paradigme a pris comme nom Semaaphore suite à des choix collectifs auxquels certains d’entre vous qui lisez cet article ont déjà participés.

Les défis

Le projet commence a prendre forme et nous commençons a voir les étapes qui mènent à son succès. Il y en a beaucoup si on veut faire les choses avec stratégie.

On est par exemple obligé d’incarner nous même ce qu’on veut construire avant que les outils existent, ce qui est un vrai défi.

Nous voulons par exemple nous assurer que ce groupe de co-création ne peut pas être infiltré et que les membres qui participent à la création soient rémunérés sur le long terme le jour où le projet aura du succès.

https://i2.wp.com/static.cnews.fr/sites/default/files/styles/image_640_360/public/city-church-christchurch-0sfpflbccia-unsplash-taille1200_60be12add1ad7_0.jpg?w=1200&ssl=1

Une seule abeille est ignorée. Mais quand des millions se rassemblent, même les plus courageux prennent peur et se mettent à courir.

La seule chose que les tyrans craignent, c’est le jour où nous serons unis et organisés.

On ne sortira des contradictions actuelles qu’en construisant l’infrastructure et les réseaux d’organisation qui nous permettent de nous passer totalement d’eux et de leur état « providence » corrompu.

LIRE  Vote électronique: comment la blockchain peut prévenir les fraudes

Mais aussi et surtout d’être encore mieux organisés dans notre résistance qu’eux dans leur tyrannie.

C’est la raison d’être de cet espace de co-création.

Avec Semaaphore, éclairez l’information de votre propre lumière.

Intéressé ? voici comment trouver plus d’info ou agir sur le sujet:

Vous êtes libres de partager votre avis en postant dès maintenant un commentaire en bas de cette page.

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir notre newsletter et nous nous engageons à ne jamais partager votre email

Découvrir comment aider à la création de notre réseau social décentralisé anti-censure

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.