Internet est corrompu, voici comment le sauver – la bataille web2 contre web3

Voici l’image obtenue par des scientifiques quand ils ont tenté de visualiser l’ensemble du réseau internet.

Le modèle économique qui a cassé internet

Ce que vous devez comprendre, c’est que la version actuelle d’internet est construite sur un modèle publicitaire: Des services comme Twitter sont payés grâce aux informations qu’ils collectent – vos informations. Tout ce que vous faites est regardé et enregistré. Puis vos informations sont vendues à des fins lucratives dans les coulisses.

Et qu’est-ce que vous gagnez en échange de cela ? le privilège de pouvoir utiliser des sites comme Twitter soit disant « gratuitement.

Mais aujourd’hui, nous voyons bien que le modèle publicitaire d’internet est cassé. Les plus mal intentionnés ont réussi à abuser du système, leur permettant d’obtenir des millions de vues avec des vidéos qui vous vont juste perdre votre temps, ou qui promeuvent des arnaques. De plus, nous sommes tracés sur tout ce que nous faisons en ligne, et nous sommes obligés de faire confiance à des centaines d’intermédiaires pour protéger nos informations.

Mais ces intermédiaires ne nous protègent pas. Pire, ils vendent nos informations ou bien se font pirater et nos informations finissent sur le dark-net. Dans tous les cas, c’est nous – l’utilisateur – qui souffrons d’avoir commis l’erreur d’utiliser un tel service, mais il n’y a pas d’alternative, donc quoi faire ?

GAFAM et Europe : régulations et tensions vont redessiner le digital dans  tous les secteurs

Comment inventer un nouveau modèle

Pour comprendre la solution, il faut d’abord comprendre la source du problème. Le problème est que sans les publicités, comment des sites comme Twitter pourraient ils se financer ?

La réponse est simple mais était impossible à réaliser jusqu’à aujourd’hui: les micropaiements. Les utilisateurs de Twitter publient plus de 2 milliards de tweets par an et Twitter n’y gagne rien. Nous pouvons aller jusqu’à supposer que le nombre total d’interactions par an sur la plate-forme se chiffre en milliers de milliards.

Imaginez maintenant si chacune de ces interactions coûtait à l’utilisateur juste une fraction de centime. Et si l’information était reçue par la communauté comme précieuse – le créateur de contenu y gagnerait. Et de cette manière, Twitter gagnerait des millions de dollars, bien assez pour financer son développement, mais aussi les créateurs de contenu gagneraient des bénéfices directement en fonction de la valeur qu’ils apportent à leur public.

Rachat de Twitter : Elon Musk critique publiquement des cadres de la  plateforme - Le Parisien

Mais jusqu’à aujourd’hui, les micropaiements étaient impossibles. Non seulement parce que les paiements par carte bleu ont des frais trop élevés pour les rendre rentables, mais aussi parce qu’un site ne peut pas se permettre d’envoyer à ses utilisateurs de l’argent sans être tout de suite tout sous l’oeil des gouvernements.

LIRE  Discours de Francisco D’Anconia sur l’argent : comprendre l'essence de l'argent avec 'La Grève' d'Ayn Rand

L’impact de Bitcoin sur Internet

Et Bitcoin peut faire tout cela pour pas cher, efficacement et tout de suite. Des applications entières peuvent être stockées sur la blockchain, et devenir décentralisées. Le stockage des données devient décentralisé, géré par la communauté elle-même – il n’a donc pas de point de défaillance central. La plateforme n’est plus le propriétaire de vos données, et n’a pas besoin de vous envoyer de l’argent, puisque les utilisateurs s’envoit les micropaiements directement entre eux.

Le stockage des données devient quasiment gratuit pour les fournisseurs de services comme Twitter – les utilisateurs le paient directement avec une fraction de centime par message. Cela a des implications massives sur les coûts de serveurs, et permet de baisser massivement les coûts.

Avec les micropaiements permis par un Internet qui intègre pleinement Bitcoin, la fluctuation de la devise sous-jacente (euro ou dollars) devient négligeable : Les utilisateurs payent moins d’un centime pour poster un message ou stocker un fichier sur la blockchain, donc il ne se soucie pas beaucoup si cela double ou divise par deux.

Avec un Internet reconstruit pour intégrer les micropaiements – tout Internet passe de l’attention à la valeur. Les vidéos facebook qui pullulent pour vous faire perdre votre temps disparaitraient.

Plus vous fournirez de valeur, plus vous gagnerez d’argent, et vous gagnez cet argent directement auprès des personnes qui ont bénéficié de la valeur que vous leur avez fournie – sans intermédiaire.

L’internet redeviendra centré sur l’humain et le partage de valeur – et non plus sur l’objectif de capter un maximum d’attention et faire perdre un maximum de temps par des moyens malhonnêtes.

L’histoire méconnue de la corruption de Bitcoin

Tout cela est possible avec Bitcoin, mais la version actuellement connue de Bitcoin, qui se nomme aussi « BTC » nous a bloquée – nous ne pouvons tout simplement pas en tirer parti.

Si tout cela est nouveau pour vous, lisez l’histoire secrète de la corruption de Bitcoin. C’est pourquoi nous sommes si excités à propos d’une version de bitcoin débridée, sur lequelle les limites artifcielles ont été retirées et qui par conséquent permet d’innover à l’infini par dessus. Il faut savoir qu’à la suite de la guerre civile de Bitcoin, il existe dorénavant plusieurs versions en concurrence, qui partagent toute le fait de remonter jusqu’au tout premier bloc miné en 2009 par son créateur. Cette version débridée de Bitcoin se nomme BSV ou Bitcoin SV.

Les spéculations sur le créateur de Bitcoin ne sont pas pertinentes, cela n’a tout simplement plus aucune importance. Ce qui compte, c’est Bitcoin lui-même, et la possibilité infinie qu’il offre: la capacité à construire ensemble un Internet sans confiance qui renforce la confiance en Internet. Construire des applications sans point de défaillance central, des utilisateurs qui contrôlent et profitent de leurs propres données: L’Internet basé sur la valeur, parfois nommé le Metanet.

Bitcoin SV - Ecuador (@BitcoinSV_Ec) / Twitter
Le réseau BSV gère plus de 4 millions de transactions par jour avec des frais infimes, devenant le meilleur outil actuel pour construire un Internet décentralisé basé sur la valeur

Vous êtes libre de donner votre avis en écrivant un commentaire via le formulaire en bas de cette page.

LIRE  Comment rééquilibrer les pouvoirs et trouver la liberté grâce à la créativité et l'engagement

Newsletter

Recevez nos nouveaux articles, accédez à des offres exclusives et bénéficiez de conseils d'experts en vous inscrivant à notre newsletter

Découvrir comment aider à la création d'un réseau social décentralisé pro-liberté

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.